Comparez les marques:


La location: un contrat, trois acteurs.

Louer une timbreuse automatique, c’est éviter les pertes de temps et d’argent liées aux heures consacrées à timbrer manuellement ses plis.

En dehors du fait d'être disponible uniquement en location, la machine à affranchir présente une autre spécificité contractuelle: la location est un accord tripartite, c'est à dire que le contrat est signé par trois parties qui ont chacun leur rôle à jouer:

  • La société cliente (vous) :
    • paye les services et la location du matériel auprès d’un prestataire autorisé
    • s’acquitte du montant à régler à La Poste, calculé sur le nombre d’affranchissements effectués au cours du mois
  • La Poste :
    • homologue les différents fabricants et donne l’agrément pour chaque machine
    • vous facture mensuellement les timbres et empreintes postales consommés
  • Le fournisseur ou concessionnaire :
    • possède obligatoirement l’autorisation délivrée par le service public postal
    • loue le matériel d’affranchissement
    • vend les éventuels fournitures et consommables (enveloppes, étiquettes adhésives…)

Mise en place d’une machine à timbrer en location

Suite à l’entrée en vigueur de nouvelles normes postales, votre appareil à timbrer doit obligatoirement être connecté au serveur informatique de La Poste, par le biais d’internet ou d’une simple connexion téléphonique.

La mise en place et l’utilisation de votre machine s’en voient grandement simplifiées:

Auprès de l’équipe postale :

  • suppression de la Fiche Mensuelle de Dépôt (que l’entreprise devait envoyer chaque mois à la Poste et qui occasionnait de nombreuses erreurs)
  • relevé automatique de vos consommations

Comme auprès de votre fournisseur :

  • installation rapide par vos soins des machines homologuées tpMAc (kit de montage appliqué en 5 minutes)
  • mise en place des appareils plus complexes par votre prestataire
  • assistance technique en ligne
  • maintenance et entretien des machines inclus dans le contrat